Log in

Le camp Bahi Antoine réagit après la levée des sanctions contre Vagba

  • Ecrit par www.linfodrome.com
  • Publié dans News

Antoine Bahi (micro en main) et ses collaborateurs comptent poursuivre la gestion de l'Africa Sports d'Abidjan, même si les sanctions de la FIF ont été levées contre Alexis Vagba.



Le camp du président intérimaire de l’Africa Sports d’Abidjan, Antoine Bahi, a réagi au lendemain de la levée des sanctions qui frappaient certains dirigeants de club ivoiriens, dont Alexis Vagba, président du Bureau Exécutif du club vert et rouge.

Invité à l’assemblée générale mixte de la Fédération ivoirienne de football (FIF) à Yamoussoukro, en tant que président intérimaire de l’Africa Sports d’Abidjan, Antoine Bahi a salué la levée des sanctions qui pesaient contre certains dirigeants ivoiriens dont Alexis Vagba. « Nous sommes dans un pays où on prône la réconciliation. Quand il y a le mal, il y a le pardon. Donc je n’ai pas de souci. La levée des sanctions ne concerne pas que les dirigeants de l’Africa Sports d’Abidjan. C’est tous les dirigeants qui ont été sanctionnés qui ont été graciés. Je n’ai pas de problème personnel avec ça », a dit Antoine Bahi.

Lire aussi cet article : AG Extraordinaire de l'Africa Sports d'Abidjan : Alexis Vagba suspendu de toutes ses fonctions de président pour une durée d'un an

Saki Guy Guitembert ne dira pas le contraire. « La FIF a levé les sanctions, c’est une bonne chose. C’est dans un esprit d’apaisement qu’il veut lever les sanctions »

Concernant la suite de la gestion de l’Africa Sports d’Abidjan, Antoine Bahi dit s’en tenir aux résolutions de la récente assemblée générale extraordinaire du samedi 11 mai 2019. « Nous sommes en association. Ce qui se passe en interne à l’Africa Sports, je n’ai pas besoin d’en parler. L’assemblée a décidé, donc je suis là. L’Africa Sports appartient aux supporters. Nous faisons ce que les supporters nous demandent de faire », a-t-il fait savoir, avant d’ajouter qu’il est concentré sur le recrutement pour bien aborder la future saison : « Nous n’allons pas nous laisser distraire pour éviter de rater les recrutements. Je suis en train de chercher des oiseaux rares. C’est ce qui est ma préoccupation actuelle. Nous en avons fini avec les palabres. L’Africa est géré, on avance »

Pour Saki Guy Guitembert, plus question de revenir en arrière. « En ce qui concerne l’Africa Sports d’Abidjan, Alexis Vagba a déjà été sanctionné par l’assemblée générale. Et l’Africa est une association qui a pris des sanctions. Ces sanctions-là sont en vigueur. Dès cet instant, le fait de lever les sanctions au niveau de la FIF n’empêche pas la poursuite des sanctions qui ont été infligées à Vagba, surtout que nous avons parlé de diligenter un audit à l’effet de voir précisément les manquements. Nous avons pris un certain nombre de sanctions. Et ça, c’est l’assemblée générale. Il y a eu des résolutions qui restent en vigueur. Nous sommes une association, nous avons pris en notre sein des sanctions qui s’appliquent quelle que soit la levée des sanctions au niveau de la FIF »

La présidente Assi Cho Eulalie abonde dans le même sens. « La sanction est levée, mais cela ne veut pas dire que Vagba devient président de l’Africa Sports. Est-ce que c’est la FIF qui a créé l’Africa ? Ce sont les supporters qui ont créé leur club. Les supporters l’ont sanctionné à l’assemblée générale », a-t-elle renchéri, avant d’indiquer que « sa façon de diriger devait conduire l’Africa Sports en deuxième division »

Pour rappel, l’assemblée générale extraordinaire du samedi 11 mai 2019 a décidé que « M. Bahi Antoine exerce jusqu’à nouvel ordre la plénitude des fonctions dévolues au président du Bureau Exécutif de l’Association Africa Sports d’Abidjan, conformément aux statuts et règlement intérieur ».