Log in

Prix Sport et Etudes : L’agence LMS veut encourager les jeunes footballeurs à être des intellos

  • Ecrit par Linfodrome
  • Publié dans News

Le directeur général de LMS, Diabaté Abdoulaye (au centre), a lancé la première édition du Prix Sport et Etudes.



Pour encourager les jeunes footballeurs à ne pas abandonner l’école pour le sport, l’agence Lanfiara Management Sport (LMS) dirigée par Diabaté Abdoulaye a procédé au lancement de la première édition du Prix Sport et Etudes, le jeudi 20 septembre 2018, au Novotel au Plateau, en présence de certaines anciennes gloires, des autorités sportives et du ministère de l’Education Nationale.

Le directeur général de l’agence de management sport (LMS), Diabaté Abdoulaye, a procédé, le jeudi 20 septembre 2018, au lancement de la première édition du Prix Sport et Etudes (PSE), au Novotel au Plateau. Cette cérémonie s’est déroulée en présence des représentants des ministres des Sports et de l’Education Nationale.

Dans son intervention, le patron de LMS a situé la presse sur le but de cet événement qui aura lieu, le vendredi 9 novembre 2018. « Notre slogan : ‘’Football d’accord, école d’abord’’, a-t-il fait savoir avant de poursuivre : « C’est un événement qui aura pour but de marquer les esprits et de sonner l’alarme. Cet événement, nous l’avons baptisé « Prix Sport et Etude ». Il s’agit de récompenser les enfants des catégories les plus exposées au décrochage scolaire, c’est-à-dire les U14, en leur remettant des bourses d’étude et des kits scolaires dans le but d’encourager les condisciples à ne pas abandonner l’école au profit du football, au regard de nombreux aléas. »

Diabaté Abdoulaye a précisé que les Prix Sport et Etudes sont basés sur 3 axes : éducatif, social et sportif. Cette première édition a pour parrain, Traoré Salif dit A Salfo, le lead vocal du Groupe Magic System. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle Jean Louis Boua, le directeur exécutif de la Fondation Magic System était présent au lancement.

Pour sa part, Emile Bodjé, le représentant du ministère des Sports, a déclaré que « Ce projet nous concerne tous…Ce sont des défis qui sont lancés. Et le nouveau ministre des sports, Paulin Claude Danho, a, à cœur de transformer tout cela en réalité. Mais cela se fera grâce aux structures comme Lanfiara Management Sport qui lance déjà les hostilités »

Quant à Koné Lassane, représentant le ministère de l’Education Nationale, il a qualifié ce projet de challenge. « Comment concilier sport et études ? C’est un challenge. Avec vos idées, nous allons pouvoir construire ce grand projet. Nous avons tous les jours dans enfants qui abandonnent les classes et qui sont dans les écoles de football. Sans aucun bagage intellectuel, il est difficile de pouvoir continuer dans la vie active. Raison pour laquelle il faut trouver un point commun entre les centres de formation et le ministère pour adapter justement les programmes. Comment faire en sorte que ces enfants viennent prendre les cours tout étant à l’école de football. »

Vendredi 9 novembre 2018

Journée de détection football, conférence débat sur l’immigration clandestine et diner gala de récompense avec un nombre de 150 participants

Objectif : Réduire le taux de déscolarisation lié au football en présentant l’école comme la voie privilégiée d’apprentissage et de connaissance capitale pour le développement humain.

Critères de participation

Être un U14 inscrit dans un centre de formation de football reconnu et affilié à la Fédération ivoirienne de football (FIF),

Être inscrit dans un établissement scolaire reconnu par le Ministère de l’Education Nationale

Avoir eu au cours de l’année académique une moyenne d’au moins 12/20 dans les trois trimestres de l’année écoulée et ou avoir obtenu son examen pour ceux qui sont concernés

Faire l’unanimité en termes de bonne conduite (exemplarité) à l’école comme au centre de formation.

Le Prix Sport et Etudes est un événement organisé par l’agence LMS (Lanfiara Management Sport), agence de management sportif. Il vise à récompenser les catégories U14 des centres de formations de football reconnues pour leurs talents sportifs et qui excellent aussi sur les bancs d’école.

A travers ces récompenses, il s’agira également de sensibiliser les acteurs du football sur la nécessité pour ces enfants de poursuivre les cours au regard des aléas qui sont liés au football moderne.

Il s’agit également d’encourager tous ceux qui, parmi ces enfants, allient leur rêve sportif à l’éducation reçue à l’école.

Pourquoi organiser ces prix

La majorité de ces enfants inscrits ou non dans les centres de formation qui rêvent de devenir des stars abandonnent prématurément l’école en étant persuadés d’atteindre leur but.

Confrontés donc aux réalités que peuvent être les blessures, l’arnaque d’agents véreux, la farouche compétition pour se faire détecter…, ils sont contraints de faire face à l’échec et donc de se retrouver à la croisée des chemins entre une scolarisation non achevée et une carrière sportive qui n’a jamais décollé.

Ces cas sont légions et viennent gonfler le nombre déjà pléthorique de chômeurs qui existent déjà.

Les Prix Sport et Etudes (PSE) constituent donc une réponse certainement parmi tant d’autres pour freiner cette déscolarisation qui est cause de nombreux maux de société telle que la délinquance juvénile que l’on qualifie aujourd’hui d’enfant en conflit avec la loi et surtout l’immigration clandestine.

Calendrier :

20 septembre au 11 novembre : campagne de communication

3 novembre : journée de compétition de football à l’INJS (Marcory)

9 novembre : conférence sur le thème de l’immigration associé « les filets du binôme football/ Ecole contre ceux de l’immigration clandestine », animé par des professionnels de l’immigration mais aussi des représentations de d’institutions et organisations.

Cérémonie de récompense