Log in

Roger Ouegnin , PCA de l'Asec Mimosas répond à Sory Diabaté de la FIF

  • Ecrit par Linfodrome
  • Publié dans News

Le PCA de l'Asec Mimosas, Roger Ouegnin, est remonté contre les responsables de la FIF



Dans une publication sur le site de son club, Roger Ouegnin, PCA de l’Asec Mimosas, confirme ses accusations selon lesquelles les acteurs du football ivoiriens n’ont pas été assurés par la FIF lors des compétitions qu’elle a organisées au cours de la saison écoulée.

Le président du Conseil d’administration de l’Asec Mimosas, Me Roger Ouegnin, n’est pas du tout content. Alors-là, pas du tout. Sa colère est liée au « scandale des assurances de la FIF ».

Sur le site du club jaune et noir, il revient sur le sujet et charge le premier vice-président de la FIF, Sory Diabaté, qu’il qualifie de « pompier de service ». « L’éditorial de notre magazine de la semaine dernière semble avoir trouvé des oreilles réceptives du côté de la Fédération Ivoirienne de Football car il a eu pour effet de faire rappliquer dare-dare son 1er Vice-Président, le pompier de service, pour tenter d’étouffer le scandale qui menace de griller, non pas la FIF, mais ses mandataires, membres du Comité Exécutif, dont nous dénonçons sans cesse l’irresponsabilité. », peut-on lire sur le site de l’Asec Mimosas.

Me Roger Ouegnin précise que « L’affaire est grave, très grave et nous sommes chaque jour informés de faits tous aussi incroyables qu’inimaginables. », et révèle que les joueurs, officiels, arbitres et autres n’ont pas été assurés lors des compétitions de la saison écoulée : « Nous confirmons ici nos accusations selon lesquelles les compétitions organisées par la FIF au cours de la saison 2017-2018 l’ont été sans que les acteurs (joueurs, officiels, arbitres …) n’aient été assurés. »

Le patron de l’Asec Mimosas conclut que « Cette affaire d’assurance » comme la désigne le 1er Vice-Président de la FIF, n’est pas un « faux débat ». Il s’agit d’un débat essentiel pour la survie de notre football et la sécurité de ses acteurs. »

A bon entendeur…