Log in

François Amichia aux femmes : « Vous avez de belles poitrines ... »

  • Ecrit par Linfodrome
  • Publié dans Santé

Le ministre de la Ville, Albert François Amichia (à gauche), a magnifié la femme lors de la cérémonie de lancement de la campagne de dépistage gratuit du cancer du sein.



Parrain de la cérémonie de lancement de la campagne de dépistage gratuit du cancer dénommée « Mes seins sans cancer », le ministre de la Ville, Albert François Amichia, a magnifié les femmes, le vendredi 1er mars 2019, à la salle de mariage de la mairie de Treichville, avant de leur conseiller de prendre soin de leurs seins pour éviter cette maladie.

Le ministre de la Ville, Albert François Amichia, a fait une intervention remarquable, le vendredi 1er mars 2019, lors de la cérémonie de lancement de la campagne de dépistage gratuit du cancer dénommée « Mes seins sans cancer » dont il est le parrain.

Après avoir remercié les différentes personnalités présentes, il s’est adressé aux nombreuses femmes venues à cette cérémonie. Comme un poète, il a magnifié la femme. « Je voudrais m’adresser à mes mamans et à mes sœurs. Dieu vous a créées belles. Vous avez de belles poitrines. Vous vous promenez avec fierté en bombant la poitrine pour qu’on voit, mais vous devez entretenir cela. », a-t-il conseillé, sous les applaudissements de la salle. Et d’ajouter : « On vous l’a dit, à partir de l’âge de 25 ans, vous devez avoir une consultation annuelle…Le médecin va vous regarder. Ils l’ont dit, le système de dépistage, c’est l’autopalpation, c’est-à-dire que vous-mêmes, vous vous touchez... »

Le ministre de la Ville par ailleurs maire de la commune de Treichville a ensuite précisé que cette autopalpation est différente des autres caresses. Toute qui fait rire toute la salle. « On n’a pas dit vos maris ou vos copains ou bien vos concubins. Eux, ils jouent avec, mais ils ne vous palpent pas. Donc, il faut aller voir le médecin. Les femmes qui ne veulent pas que les médecins hommes les touchent, il y a des médecins femmes. Elles sont là, elles pourront vous toucher, ça ne pose pas de problème, mais il faut le faire. »

Très engagé dans la lutte contre le cancer du sein, Amichia serait très choqué qu’aujourd’hui, par ignorance, une femme atteinte par cette maladie se présente aux médecins au stade critique de l’affection. « Ce n’est pas normal, aujourd’hui en 2019, qu’une femme arrive aujourd’hui au stade des images qu’on a vues, pour aller consulter. On vous a dit que la boule, ça peut être ici, ça peut être au niveau de l’aisselle. Dès que vous sentez cela, vous allez en consultation. Et ça, pour le faire, si vous n’avez pas l’argent à la consultation, nous, on peut vous consulter gratuitement ici à Treichville. Mais votre fils que je suis, votre papa que je suis, votre grand frère que je suis, acceptera difficilement qu’on vienne lui dire demain que telle maman à l’avenue tant, à la rue tant, a eu un cancer du sein, et on ne peut plus rien faire. Je ne veux pas entendre ça. Je veux que toutes mes femmes soient en bonne santé. Nous faisons déjà des efforts, des campagnes de dépistage, des campagnes de vaccination pour vos enfants… »

Pour terminer, le parrain de la cérémonie a demandé aux femmes de sa commune de se mobiliser massivement pour participer à la première étape de la campagne de dépistage gratuit du cancer qui aura lieu, le vendredi 22 mars 2019, à Treichville. « Nous, on veut vous garder aussi pour le plus longtemps possible. Donc faites cet effort. Le 22 mars, on sera ici à Treichville pour la grande campagne. Les professeurs, les médecins seront là, ici, à partir de 8h, jusqu’à 16h. Ils laisseront leur travail pour venir. Il faut que vous soyez au rendez-vous. En tout cas, je compte sur vous…Femmes de Treichville, nous sommes ensemble depuis longtemps. Chaque fois que je vous ai demandé quelque chose, vous l’avez fait. Cette fois-ci encore, je vous le demande. Nous sommes ensemble. Allons-y ! Demain, vous serez de très belles femmes et Dieu permettra que vous alliez le plus loin possible…C’est sur ces notes d’informations et d’espoir que je voudrais déclarer ouverte la campagne de sensibilisation et de dépistage 2019 contre le cancer du sein. »