Log in

DJ Arafat et Debordo Leekunfa attaquent simultanément Serge Beynaud et mêlent sa femme à des affaires de trafic de drogue

  • Ecrit par Linfodrome
  • Publié dans People

Après ses blagues sur DJ Arafat et Debordo Leekunfa les mêlant à l’affaire des véhicules dédouanés frauduleusement au guichet unique, Serge Beynaud essuie depuis les attaques simultanées de ses rivaux.

Entre posts et directs Facebook, DJ Arafat et Debordo veulent faire payer à Serge Beynaud le lourd tribu de ses plaisanteries de mauvais goût.

Même s’ils ont toujours eu des divergences, DJ Arafat et Debordo Leekunfa voient désormais dans la même direction. Et ce, quand il s’agit de s’attaquer à Serge Beynaud qui tente de les exposer dans l’affaire des véhicules dédouanés frauduleusement au guichet unique. Opah la Nation et Beerus Sama, après la manifestation de leur mécontentement suite aux piques de Serge Beynaud, ont de façon presque simultanée déclaré ‘’la guerre’’ au ‘’mannequin des arrangeurs’’.

Ce jeudi 24 mai, comme s’ils s’étaient parlés avant, Debordo et DJ Arafat ont manifesté leur intention de refroidir Serge Beynaud qui se donnait une aisance déconcertée à se moquer d’eux. C’est Debordo qui donne le ton de cette campagne. Allant jusqu’à s’attaquer à l’épouse de son confrère qu’il traite de « vendeuse de drogue, lesbienne… ».

Ce front ouvert par Debordo sera exploité par Arafat qui confirmera toutes les accusations. Pour Beerus Sama est un « homme efféminé » dont la femme est mêlée dans des choses pas catholiques. Et pour l’avoir exposé sur les réseaux sociaux en voulant le faire passer par « le mec qui fraude », le ‘’père de la destruction’’ a tenu à faire payer cet affront à Beynaud allant même jusqu’à le menacer de lui infliger une bonne claque le jour où leurs chemins se croisent.    

Avec un ton beaucoup plus calme, courtois et poli, Serge Beynaud a aussitôt apporté la riposte à ses ‘’adversaires’’ sans toutefois tomber dans les injures. Après leur avoir livré ses secrets pour l’acquisition de ses biens immobiliers, Serge Beynaud a pris la défense de son épouse qu’il dit être une « bonne femme ».

« En Afrique, quand tes parents veulent te bénir, ils disent : que Dieu te donne une bonne femme. Dieu a écouté les bénédictions de mes parents et il m'a donné la meilleure des femmes qu'un homme puisse avoir sur terre et c'est la mienne. Je t'aime Priva Jacinta Gnolou. Que tu sois lesbienne ooh stérile ooh arnaqueuse oohh, c'est toi que mon cœur a choisi et je l'ai confirmé en t'épousant. Le reste GIVE ME A BREAK », a-t-il riposté.