Logo
Imprimer cette page

Interrogé par la Police pour détention d’arme à feu, Debordo Leekunfa réagit et tente de noyer DJ Arafat : Ce qu'il a déclaré

Interpellé et cuisiné par la Police suite à une publication sur les réseaux sociaux d’une image où on le voit avec une arme dans la main, Debordo Leekunfa ne veut pas couler seul dans cette.

Sur l’une de ses pages Facebook, Opah la Nation a tenté de noyer DJ Arafat également friand de cette pratique.

L’information émane de la Direction générale de la police nationale (DGPN). Sur la page Facebook de la DGPN, apprend-on que Debordo Leekunfa a été interpellé et interrogé sur des faits par leurs services. « Un artiste musicien bientôt devant le Parquet. Suite à la publication de cette image sur les réseaux sociaux, l'artiste musicien Debordo Leekunfa, dès son retour de l'extérieur, a été interpellé et interrogé hier par les services de Police. Relaxé, il répondra de ses actes devant les tribunaux sur réquisition du Parquet », lit-on dans ce court communiqué diffusé sur les réseaux sociaux avec en illustration d’une image de l’accusé avec arme au poing.

Si Debordo Leekunfa n’a pas souhaité épiloguer sur cette affaire qui relève du ressort de la justice, il s’est tout de même montré atteint par la nouvelle. Sur sa page Facebook officielle, il évoque sa tristesse se remettant à Dieu. « Un peu triste mais ça ira. Seul Dieu me gère », a-t-il commenté après la diffusion de la nouvelle par la Police nationale.

Debordo Leekunfa qui avait reconnu à l’émission ‘’Rien à cacher’’ de Radio Nostalgie avoir une arme à feu et qui avait par ailleurs accusé DJ Arafat d’avoir récemment porté un pistolet sur sa tempe ne veut pas couler seul dans cette affaire. Sur l’une de ses pges Facebook ‘’Forçaaaa Debordaaaa’’, Debordo Leekunfa diffuse une photo de DJ Arafat avec un lance-roquette.

S’il reste muet sur les raisons de la diffusion d’une telle image de son rival sur sa page Facebook, tout semble à croire que Debordo veut attirer l’attention des services de Police sur le fait qu’il n’est pas le seul artiste ivoirien à détenir une arme à feu encore moins le seul dont l’image est sur les réseaux sociaux.

Probablement ne voulant pas couler seul dans cette affaire, il manœuvre pour qu’il soit présenté devant le Parquet avec celui qu’il est convaincu qu’il fait partie de ses ennemis. « Même mes enfants savent que DJ Arafat ne m’aime », avait-il confié à ‘’Rien à cacher’’.


© Rumeurs d'Abidjan 2016