Log in

Bonaventure Kalou attaqué par des activistes RDRà cause des Eléphants

  • Ecrit par www.afriksoir.net
  • Publié dans People

L’élimination des Éléphants en quart de finale à la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019 continue de faire des vagues.

En effet, au lendemain de cette élimination, le ministre Paulin Danho et la FIF avaient demandé aux Abidjanais de sortir massivement pour accueillir les Éléphants. Mais l’ancien international ivoirien Bonaventure Kalou avait estimé que les accueillir en fanfare serait faire de ce parcourt un exploit qui n’en est rien.

Plusieurs leaders d’opinion avaient abondé dans le même sens, et cela avait poussé les instances du sport ivoirien à revoir leur position. Depuis lors, l’ex-international fait l’objet de vives critiques de la part d’activistes du RDR et du RHDP, mais il affirme assumer sa position.


« Les jeunes ont fait un bon dernier match sur cinq, on est unanimes là-dessus. Mais de là à faire un communiqué demandant au peuple d’aller les accueillir ? Ce folklore-là, laissons-le à des équipes comme Madagascar ou le Bénin, sans leur manquer de respect… », avait précisé le maire de Vavoua connu pour son franc-parler. Comme une trainée de poudre ces propos de Bonaventure Kalou ont fait le buzz, et ont été vivement critiqués par des cybers-activistes du RDR et du RHDP.

« Kalou personne ne t’a obligé à venir à l’aéroport pour accueillir tes jeunes frères. Tu n’as pas besoin de te justifier pour ton absence, c’est ton choix. Mais pour un ancien joueur tu devrais être à mesure de comprendre le sentiment d’être accueilli par son pays, même après une défaite si difficile. C’est bien dommage venant de toi. Apres DJ Arafat c’est maintenant toi, comme si ça ne suffisait pas. Hé qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu », a dénoncé une activiste jadis pro-Gbagbo, désormais dans l’escarcelle d’Amadou Gon Coulibaly.

La réaction, de l’ex-footballeur international et nouveau maire de la commune de Vavoua ne s’est pas fait attendre, « (…) vous avez choisi de vendre vos convictions au gré de vos intérêts alimentaires, moi j’ai des convictions et je m’y tient. De grâce continuez votre transhumance sans vous arrêtez sur ma page, moi contrairement à vous je parle de ce que je sais, de quoi je parle. Continuez vos vidéos sans queues ».

Et pour clore définitivement le débat, Kalou d’assurer : “Une si bruyante agitation pour si peu ? C’est juste une tempête dans un verre d’eau. Mon avis sur le football ivoirien ? je le donnerais toujours parce que j’ai la légitimité pour ,n’en déplaise aux censeurs de Facebook. Allez, passons à autre chose…”.

Rappelons que les Éléphants de Côte d’Ivoire ont été éliminés en 1/4 de final de la CAN avec une prestation jugée très approximative par des consultants du football mondial. Quand certains réclament la tête de l’entraîneur Ibrahim Kamara, d’autres soutiennent que la FIF est mauvaise organisatrice.