Log in

Le Niger refuse l’entrée dans le pays à son propre citoyen expulsé d’Israël

Les autorités nigériennes ont refusé l’entrée au Niger, à leur propre citoyen, qui avait été expulsé d’Israël pour son statut de migrant illégal.

     «Ils ne voulaient pas de moi au Niger. Ils ne m’ont pas accepté »

Eissa Muhamad, 24 ans, a été déportée l’année dernière par Israël et embarquée dans un avion d’Ethiopian Airlines, via Addis-Abeba, à destination du Niger en novembre. Mais à son arrivée à Niamey, la capitale du Niger, les autorités nigériennes lui ont refusé l’entrée, affirmant que son document de voyage était faux. Depuis lors, dit Muhamad, il vit dans des conditions déplorables à l’aéroport international d’Addis-Abeba, la capitale éthiopienne.

Dans le récit de son voyage, malheureux en Israël à seulement 16 ans, Muhamad a déclaré avoir quitté son pays à la recherche d’une vie meilleure. Mais en arrivant là-bas, la vie n’était pas un lit de roses, l’obligeant à travailler dans des auberges de jeunesse et dans une fabrique de sucreries. Cependant, cette situation a pris fin en 2018, lorsque les autorités israéliennes l’ont arrêté, affirmant qu’il était sans documents. Il a ensuite été détenu pendant plusieurs mois, avant d’être déporté. Il ajoute qu’il vient du Niger et souhaiterait retourner dans son pays d’origine.

Souscrire à ce flux RSS