Log in

Elle engage un sicaire pour tuer son mari, le FBI simule sa mort afin de la démasquer : Les faits dans les moindres détails (Photos)

  • Ecrit par The Daily Mail, Infobae
  • Publié dans Faits Divers

"Quand j'ai rencontré Lulù, je n'aurais jamais pensé que note relation se terminerait ainsi", avoue Ramon Sosa.

Les faits sont dignes d'un scénario de film hollywoodien...

Après avoir embrassé une modeste carrière dans la boxe, Ramon Sosa a ouvert sa propre salle de sports à Houston. En 2007, ce papa divorcé a rencontré Maria, la "femme de ses rêves", dans le club de salsa "La Luna". Celle qui est surnommée "Lulù" donne des cours de kickboxing dans le Texas.

C'est le coup de foudre entre Ramon Sosa et Maria. Les deux tourtereaux travaillent ensemble dans la salle de sports du boxeur d'origine portoricaine.

"Mes amis étaient jaloux"
"C'était une femme merveilleuse. Elle s'occupait de ma manucure et de ma pédicure. Elle me massait souvent. Un paradis. Mes amis étaient jaloux", rembobine Ramon Sosa, 50 ans.

Un seul souci (mais de taille): Maria n'a pas le droit de résider légalement aux États-Unis. La femme de 43 ans doit régulièrement quitter le pays pendant de longs mois avant de revenir à Houston. En 2010, Ramon Sosa demande la main de sa dulcinée. Une fois mariée, "Lulù", citoyenne américaine, est débarrassée de ses problèmes administratifs. (continuez à lire sous la photo)

 




Mais en 2015, le couple connaît de gros soucis financiers. Maria exige le divorce, comme le relate Ramon Sosa dans le Daily Mail. Elle a même une sombre idée derrière la tête: tuer son mari. "Lulù" engage un dénommé Gustavo pour parvenir à ses fins. Le tueur à gages sera payé 2.000 dollars (environ 1.700 euros) et recevra la camionnette de Ramon Sosa s'il l'exécute.

Ce que "Lulù" ignorait est que le tueur à gages suivait des cours de boxe avec Ramon Sosa. "Il avait eu des problèmes dans le passé. Mais il avait changé de vie. Quand il m'a appelé pour me dire que quelqu'un voulait me tuer, j'ai cru à une blague", poursuit Ramon Sosa.

FBI
Quand il a appris que sa femme souhaitait sa mort, Ramon a équipé Gustavo d'un micro pour enregistrer leur seconde conversation. Les deux hommes ont ensuite filé au commissariat de Montgomery County (Houston) pour dénoncer Maria.

La police de Houston a alors proposé un plan insolite à Ramon afin de démasquer sa femme: simuler sa mort, photos à l'appui. Le FBI prend l'affaire en main. Comme on peut le voir sur les photos, le coach de boxe fait mine d'avoir reçu une balle dans la tempe. "Quand j'ai rencontré Lulù, je n'aurais jamais pensé que note relation se terminerait ainsi", avoue Ramon Sosa.

20 ans de prison
Ramon Sosa a été enfermé dans un hôtel pendant trois jours, sans aucun contact avec le monde extérieur. Pendant ce temps, un policier s'est fait passer pour le sicaire. Il a dévoilé les photos à Maria. Sa première réaction? Elle a explosé de rire, selon InfoBae. Elle a été arrêtée dans la foulée.

En octobre 2016, Maria a été condamnée à 20 ans de prison. Les photos viennent d'être dévoilées par les médias américains.