Log in

Elle récupère l'argent de sa dot et s'enfuit pour la France, sans son fiancé

Alors qu’il s’attendait à célébrer la nuit de noce avec sa nouvelle épouse, S. Konaté ne verra l’ombre de celle-ci qui se serait déjà envolée en France, si l’on en croit les dames A. Dieng et A. Diarra, accusées d’avoir réclamé une dot d’un montant de 2,2 millions de francs CFA, selon le plaignant.

Mots-clés associés