Log in

Affaire d'affairage

  • Ecrit par 
  • Publié dans Histoire

Une femme et son mari se disputent chaque jour. Son mari, fatigué de toutes ses palabres, prend son arme et se suicide.

Losque sa femme a vu cela, elle s’est donné la mort avec l’arme de son mai en disant : « Faut pas qu’il va aller mentir sur moi chez Dieu là-bas ». Leur fils qui était à côté prend l’arme et se tue à son tour en disant : « Faut pas ils vont aller se blesser, je m’en vais les séparer ». Leur voisine, tellement qu’elle est affairée, prend l’arme et se donne la mort en disant : « Affairage comme ça là, on loupe pas dèh ! ».

Dernière modification le vendredi, 27 janvier 2017 21:36