Log in

Pendant que ses collègues sont en grève, cet instituteur du nom de Koné Sindou a violé une élève en complicité avec son épouse Bamba Salimata


Un instituteur de l’EPP Texaco d’Odienné, Koné Sindou et sa femme, Bamba Salimata ont été arrêtés le mercredi soir, à Odienné, suite au viol de leur protégée âgée de 15 ans et élève en classe de 3ème au Lycée Moderne 1 d’Odienné.

Les faits remontent au 27 février vers 21h. La femme de l’instituteur, Bamba Salimata, demande à la petite Sidibé si elle était vierge. Elle a répondu par l’affirmative. La dame lui demande d’accompagner son époux, Koné Sindou en brousse pour lui couper des plantes pour des soins.

Elle monte à moto avec l’enseignant qui prend la route de Gbéléban. A quelques kilomètres de la ville, il gare et invite Sidibé à l’accompagner dans la brousse. Une fois loin, il lui montre la plante à couper. Elle coupe quelques feuilles et c’est en ce moment que l’instituteur se jette sur elle, la déshabille et abuse sexuellement d’elle.

Après son forfait, il la met en garde de n’en parler à personne. Il use des feuilles coupées par sa protégée pour se nettoyer les parties intimes et celles de la fillette. Ensuite, il les apporte à sa femme à Odienné. Elle en fait une décoction à des fins inconnues.

Depuis lors la fillette se sent de plus en plus mal et en parle à ses cousins. Ceux-ci se rendent chez l’instituteur pour lui demander de leur remettre leur cousine. Devant le refus de celui-ci, l’oncle de la fillette, Coulibaly Mory se rend à la brigade de gendarmerie pour dénoncer le comportement de l’instituteur.

C’est ainsi que dans la soirée du mercredi 6 mars, Koné Sindou et son épouse Bamba Salimata ont été arrêtés et conduits à la brigade de gendarmerie d’Odienné. Ils devraient être déférés ce jeudi, selon des sources sécuritaires proches du dossier.

Mots-clés associés