Log in

Une dame tuée par erreur par une balle de la police à Abobo : La réaction de la population a été immédiate

  • Ecrit par 
  • Publié dans Société

La pauvre qui s'est retrouvée au mauvais endroit et au mauvais moment est atteinte.

Le vendredi 24 mars 2017, en fin d'après-midi, le quartier Abobo-Baoulé était en ébullition. La raison : une dame a été abattue par une balle perdue de police.

 En effet, selon les informations de sources proches de cette affaire, ce vendredi-là, en fin d'après-midi, des agents des forces l'ordre du 34ème arrondissement de police sont en faction dans le village-quartier d'Abobo-Baoulé. En ces lieux, ils sifflent un homme à moto, pour un contrôle de routine. Mais au lieu d'obtempérer, le motocycliste choisit de prendre la fuite, malgré les injonctions des flics. C'est alors, qu'à en croire nos sources, l'un des policiers dégaine, en ouvrant le feu dans la direction du fuyard, dans l'intention d’immobiliser son engin à deux roues.

A lire aussi: Une dame prend une balle perdue en plein hôpital

Malheureusement, la balle rate sa cible et va mortellement faucher une dame. La pauvre qui s'est retrouvée au mauvais endroit et au mauvais moment est atteinte. La scène n'échappe pas aux riverains qui, en si peu de temps, sortent massivement et convergent vers le commissariat du 34ème arrondissement, avec pour objectif de mettre le feu à ces locaux. Il a fallu l'intervention des éléments de la Crs, du Ccdo et la gendarmerie, promptement arrivés sur les lieux, pour verrouiller toutes les voies d'accès aux locaux du commissariat.

Évitant ainsi aux manifestants de parvenir à leur intention. Par ailleurs, le constat d'usage effectué, le corps de la malheureuse dame a été enlevé et transféré par les pompes funèbres à la morgue. Lire la suite sur linfodrome.com