Log in

Le meurtre atroce du muezzin à Man « n’est pas un acte terroriste »

  • Ecrit par 
  • Publié dans Société
A la une Le meurtre atroce du muezzin à Man « n’est pas un acte terroriste »

« Il ne s’agit donc pas d’une attaque terroriste »

Le meurtre samedi du muezzin principal de la grande mosquée de Man (ouest de la Côte d’Ivoire), El hadj Doumbia Dramane « n’est pas un acte terroriste », a fait savoir lundi le ministère ivoirien de la Sécurité, dans un communiqué.

« Le muezzin principal de la grande mosquée de Man a succombé suite à des coups à l’arme blanche portés par le nommé Doumbia Yacouba, 23 ans, piqué d’une crise de démence », indique la note lue à la télévision nationale.

« Il ne s’agit donc pas d’une attaque terroriste », précise le document, « contrairement à ce qu’une certaine presse tente de faire croire ».

Lundi, plusieurs quotidiens ivoiriens ont fait état de ce meurtre à leur une, avec parfois une photo sur laquelle on aperçoit le présumer assassin assis sur le corps sans vie d’un homme présenté comme le muezzin.

Cela « illustre bien cette volonté de choquer et de traumatiser l’opinion par la narration déformée et sensationnelle de faits sociaux », selon le gouvernement qui dit « condamner l’exploitation tendancieuse de ce drame en violation au respect dû à la dépouille et à la famille ».

En ce moment où la Côte d’Ivoire commémore (l’an un de) l’attaque terroriste de Grand-Bassam survenu le 13 mars 2016, ayant fait 19 morts et une trentaine de blessés, selon un bilan officiel, « le gouvernement invite la presse à plus de responsabilité », a conclu le communiqué.

Alerte info/Connectionivoirienne.net