Log in

Abidjan : Le lavage des moutons tourne au drame à Koumassi (Les faits)

  • Ecrit par www.linfodrome.com
  • Publié dans Société

Le corps a été rejeté par les eaux.



L’émotion était à son comble, le mardi 23 juillet 2019, peu après 15 h, au bord de la lagune, dans le sous-quartier Au Sable, dans le secteur Houphouët-Boigny, dans la commune de Koumassi. Le corps sans vie du jeune blanchi par l’eau vient d’être retrouvé.

Les habits ainsi que quelques scarifications permettent de savoir que c’est la dépouille de T.S. jeune garçon d’une vingtaine d’années environ, qui était porté disparu depuis le dimanche 21 juillet 2019 aux environs de 14 h.

Selon les informations à notre disposition, cet après-midi dominical, le petit TS est commis par son père pour rendre propres les moutons de la cour. Derrière le troupeau, celui-ci conduit les bêtes au bord de la lagune pour, non seulement les rendre propre, mais pour qu’ils paissent. Au quartier Boribana, tous connaissent TS comme le fils du propriétaire de moutons. Une fois au bord, il descend pour recueillir de l’eau pour laver les animaux. Il procède ainsi pour les premières bêtes, dans un concert de bêlement.

On en est là, lorsque brusquement, TS perd l’équilibre en voulant prendre un mouton par les cornes, selon des témoins. A ce moment précis, il perd l’équilibre et est projeté dans la lagune. Il chute donc violemment dans la lagune par son dos. Il se débat comme un beau diable dans l’eau. Le temps pour les bonnes volontés de se rendre compte, le pauvre disparaît sous les eaux. Les parents, alertés, arrivent dans la précipitation. Des sauveteurs aquatiques occasionnels tentent le tout pour le tout, avant que les pompiers n’arrivent sur les lieux. Jusqu’à 19h, point de T.S. c’est ainsi que les pompiers abandonnent les recherches.

C’est finalement l’après-midi du mardi 23 juillet 2019, que le corps a été rejeté par les eaux. Les pompes funèbres se sont chargées de conduire la dépouille à la morgue.