Log in

Découvrez qui était le chantre Sylvio Emmanuel qui a été décapité dans une église à Marcory

  • Ecrit par www.afriksoir.net
  • Publié dans Société

Qui est le chantre Emmanuel Sylvio, dont le corps sans vie a été retrouvé jeudi 23 mai 2019, dans une église, dans la commune de Marcory (Abidjan) précisément au quartier “Sans fil Aliodan” ?



Du nom de Sylvio Emmanuel Kanga, le serviteur de Dieu officiait en tant que chantre dans l’une des communautés annexes de l’église du prophète Jean Niava, accusé d’être le présumé coupable. Selon plusieurs sources, Sylvio Emmanuel kanga s’était retranché dans son église pour un moment de jeûne. Et depuis lors, il dormait au sein du temple.

“Et c’est à la veille du troisième jour de son jeûne qu’il a été tué dans son sommeil et sa tête tranchée et emportée », précisent d’autres sources. Au dernières nouvelles, le présumé assassin a été arrêté ce vendredi 24 mai 2019, dans la commune de Koumassi. Une partie du corps du chantre (sa tête) aurait été retrouvée dans les toilettes de son bureau, à en croire Ovajab Media, un média ouvertement proche de l’ex-Président Laurent Gbagbo.

Le site précise que “le présumé coupable a été très actif à Marcory , lors de la campagne présidentielle de 2010 aux côtés des républicains” du RDR d’Alassane Ouattara. Contacté par Afriksoir, la famille a affirmé « s’en remettre à Dieu », mais « réclame justice ».

« Il faut que tous les responsables soient arrêtés et condamnés », a-t-elle réagi. Ajoutant que les parents sont inconsolables depuis l’annonce de ce crime odieux. Ce crime a soulevé incompréhension et colère dans le milieu des évangéliques ivoiriens.

Âgé d’une trentaine d’années, Sylvio Emmanuel était fiancé et père d’un jeune garçon de près de 10 ans. Chantre depuis environ 7 ans, il était membre de l’Église “La cité du salut”, sis à Marcory sans fil Aliodan. Chantre passionné, il est également l’auteur du titre “Simanian”, œuvre musicale sortie en 2015. Grâce à cette chanson, il était régulièrement invité pour prester dans certaines églises d’Abidjan et dans des villes de l’intérieur. Il était candidat pour être pasteur dans l’église de Jean Niava.