Log in

L’église catholique suspend la communauté de Maman Pauline après des révélations sur les antennes de la RTI

  • Ecrit par www.linfodrome.com
  • Publié dans Société

Maman Pauline (en robe blanche) rassemble des milliers de personnes sur son site de prières à Yopougon.



Après la suspension du responsable influent de la Communauté Mère du Divin Amour, Achija Pacôme Marie en janvier dernier par le cardinal Jean Pierre Kutwa, Archevêque du Diocèse d’Abidjan, cette fois, c’est la communauté Maria Rosa Mystica, basée à Yopougon Andokoi de la bergère Maman Pauline qui vient de subir la rigueur de la loi de l’Eglise catholique. Et ce, suite au passage de l’une des membres de cette communauté sur le plateau de l’émission C’midi, de la télévision nationale.

Cette information émane de l’Agence ivoirienne de presse (Aip) qui cite le chef de l’Eglise catholique de Yopougon. Le confrère précise que celui-ci a fait l’annonce au cours de la messe chrismale. « J’ai demandé au curé de dire à cette communauté nouvelle de suspendre ses activités, puisqu’on ne peut pas faire comme si de rien n’était. J’ai demandé qu’ils arrêtent d’avoir leurs rencontres habituelles les mercredis et les vendredis », a indiqué Mgr Jean Salomon Lézoutié. Une décision prise en attendant le rapport écrit des investigations du curé de ladite paroisse à laquelle est affiliée cette communauté.

A l’origine de cette suspension, la participation d’une adepte de Maman Pauline, à l’émission C’midi de la RTI, la chaîne nationale du pays. Celle-ci se présentant comme une ancienne sorcière convertie et délivrée par Maman Pauline. Elle a déclaré en effet, en direct que cette dernière était dieu. Recadrée par l’animatrice expérimentée Carolyne Da Silva, elle avait quitté précipitamment le plateau, sans attendre la fin de sa séquence. L’affaire avait fait grand bruit sur les réseaux sociaux.

Faut-il, le rappeler, Maman Pauline rassemble des milliers de personnes sur son site de prières à Yopougon. Plusieurs personnes témoignent avoir été l’objet de miracles dans cette communauté. Catholique faisant dévotion à Sainte Marie, la mère du Christ, elle était reconnue par l’Eglise de Yopougon qui a accepté sa communauté.