Log in

Jour nouveau sur la Gambie : Yahya Jammeh a fuit, Adama Barrow prêtera serment à Banjul

Fin de partie pour « le dictateur du développement ».

Après 22 ans de règne, le Babiili Mansa a concédé à quitter le pouvoir cette nuit. Il l’a confirmé au président mauritanien, Abdoul Aziz, qui est venu lui arracher cet engagement de dernière minute contre un asile doré dans les dunes de Chinguetti.

Comme nous l’avions répété à de nombreuses reprises, les liens entre la Mauritanie et la Gambie sont si fortes que seul le président Abdel Aziz pouvait faire plier le dictateur de Banjul. Sans connaitre les détails des exigences de Yahya Jammeh. Il n’y a aura pas de guerre en Gambie.

Conséquence directe de cette capitulation, les forces de la CEDEAO peuvent se replier; la Gambie ne va pas leur servir de camp d’entrainement.

Vu l’ambiance qui règne dans ce salon d’honneur, tout porte à croire qu’aucun coup de feu ne sera tiré sur Banjul ni sur kanilaï et l’équipe du président Barrow se prépare déjà à retourner à Banjul pour les besoins de la prestation de serment. De sources bien introduites dans cette réunion confidentielle -qui se déroule sous haute sécurité-, la présentation de serment du président Adama Barrow est prévue à 16 heures à Banjul.

Contrairement à une rumeur en circulation sur Wathsapp, Yahya Jammeh est toujours à Banjul et se prépare, avec ses proches, à quitter le State House. Le médiateur mauritanien, Abdoul Aziz, est toujours en réunion avec les présidents sénégalais et gambien au salon d’honneur du pavillon spécial de l’aéroport de Dakar pour s’entendre sur le modalités de départ du Babiili Mansa comme de ses droits en tant que ancien chef d’Etat de gambie. (Avec Kewoulo)