Log in

Burkina Faso : 800 déplacés à Ouagadougou, suite à l’attaque d’Arbinda

Il sont à peu près 800 déplacés de Sirgadji et d’Arbinda à venir élire pour domicile les espaces verts et les sites religieux des secteurs 38 et 40 de l’arrondissement 9 de Ouagadougou.



Ces déplacés composé essentiellement de femmes et d’enfants mais aussi de quelques hommes ont entrepris leur périple depuis la nuit du 07 juin 2019 pour finalement arrivé à Ouagadougou le lendemain aux environs de 02 heures du matin. Le premier responsable de la mairie de l’arrondissement 9 qui a été informé aux premières heures de l’arrivée de ces populations qui fuit les menaces terroristes, à vite saisi les responsables au plus haut niveau pour qu’une solution soit trouvé.

Dans la mi journée de ce lundi 10 juin 2019, une délégation gouvernementale, composé du ministre de l’administration territoriale, mais aussi d’une équipe regionale composée du gouverneur de la région du centre, du premier adjoint au maire de la commune de Ouagadougou, et du Maire de l’arrondissement 9 de Ouagadougou, ont visité les quelques sites d’hébergement de ces déplacés qui recherchent toujours un repère afin de retrouver leur quiétude d’antan.

Des promesses ont été faites par le premier responsable de l’administration et de la cohésion sociale. Mais en attendant, plusieurs rencontres d’informations, de recensement et de sensibilisation sont prévues par la mairie du 9 au cours de cette semaine avec les déplacés pour une meilleure prise en charge.

Le chargé de communication et des relations publiques