Log in

CPI : Déclaration de Fatou Bensouda sur l’impunité dans le monde entier

Fatou Bensouda, procureure de la Cour pénale internationale (CPI) a participé à la 55e édition de la Conférence de Munich sur la sécurité, tenue du 15 au 17 février 2019 à Munich, en Allemagne et a profité pour faire part des défis à relever par son institution.

Bensouda a souhaité attirer l’attention sur la question de l’impunité des auteurs d’atrocités, souvent reléguée au second plan, rapporte Koaci, et espère par la même occasion, toucher plusieurs personnes qui soutiendraient les actions de son bureau. Les « atrocités qui heurtent la conscience de l’humanité constituent une menace pour la paix, la sécurité et la stabilité», a déclaré Bensouda. Elle indique que son institution, la CPI, est la concrétisation de l’aspiration des Etats membres à rendre justice et à mettre hors d’état de nuire les auteurs de crime contre l’humanité.

La Cour «demeure confrontée à des obstacles, en qualité d’organe chargé des poursuites, nous poursuivons notre mission, en tirant les enseignements de l’expérience acquise et en corrigeant le cap au besoin afin de faire progresser les objectifs du Statut de Rome. Nous enregistrons des succès en ce qui concerne les affaires en cours et également sur le terrain, où des procédures ont par exemple été entamées à l’échelon national, dans le sillage de nos activités en matière d’examen préliminaire. Mettre un terme à l’impunité dans le monde entier, en menant des enquêtes et des poursuites impartiales, doit impérativement devenir un objectif partagé par tous à l’échelle de la planète, dans l’intérêt des victimes et de l’humanité tout entière», souligne Bensouda.