Log in

Ouganda : Le fils du président Museveni promu N°2 de l’armée

Devenu deuxième plus grande personnalité de l’armée ougandaise, le lieutenant-général Kainerugaba Muhoozi, fils de Yowéri Museveni est considéré comme un probable successeur de son père président.

Cependant, cette question, selon le président de 74 ans n’est pas encore au menu des discussions pour sa succession.

Promu trois fois au sein de l’armée ougandaise en l’espace de six ans, Kainerugaba Muhoozi, le fils du président de la république Yoweri Museveni est désormais nommé à un grade juste au-dessous de son père, le président Museveni, qui est lui-même général. Des promotions qui, selon les détracteurs, ne correspondraient pas à son expérience militaire, même s’il a dirigé pendant un moment les forces spéciales ougandaises. Conseiller du chef de l’Etat pour les opérations spéciales depuis 2017, un poste qui relève du domaine civil, les spéculations font état du fait que Museveni veuille faire la promotion de son fils, afin d’en faire plus tard, son dauphin pour diriger l’Ouganda.

D’autres officiers qui ont travaillé en étroite collaboration avec le lieutenant-général Muhoozi ont également été promus. Au total, plus de 2.000 soldats ont été récemment élevés à des échelons supérieurs. Plusieurs officiers qui ont aidé le président Museveni à accéder au pouvoir, à la suite d’une rébellion de cinq ans, sont déjà à la retraite ou s’apprêtent à y aller. Réélu en février 2016, pour un cinquième mandat, il est au pouvoir depuis 33 ans.