Log in

Burkina : Des putschistes ont reçu de l’argent d’un numéro enregistré en Côte-d’Ivoire (Les révélations du procureur)

Voici un extrait des propos tenus par le Procureur Burkinabè au cours du procès en cours depuis quelques semaines contre Diendéré et ses complices à Ouagadougou:



“Le 18 septembre 2015, soit 48 heures après l’arrestation des autorités de la transition, le chef d’opération, le major Eloi Badiel, a reçu un transfert d’argent venant d’un numéro issu du réseau téléphonique ivoirien. La plupart des sous-officiers ayant pris part à l’opération ont reçu chacun la somme d’un 1 941 000 francs CFA. Les transferts ont été faits à travers des numéros d’un réseau de téléphonie mobile ivoirien par une personne du nom de Karidja Ouattara. Et chaque sous-officier avait en sa possession un numéro avec l’indicatif 225. Celui de la Côte d’Ivoire. »

L’ex-sergent-chef Roger Koussoubé, présumé messager du général Gilbert Dienderé, soutient à son tour que le major Eloi Badiel lui a également remis une carte SIM d’un réseau téléphonique ivoirien. Et que c’est à travers ce numéro qu’il devait communiquer durant la tentative de coup d’État.