Log in

Les militaires mutins contrôlent toujours Bouaké malgré l’appel du gouvernement Ivoirien

Des militaires mutins qui réclament des augmentations de salaires contrôlaient vendredi soir la deuxième ville de Côte d’Ivoire, Bouaké, capitale de l’ex-rébellion armée, tirant à l’arme lourde et semant la peur parmi une population terrée chez elle, malgré l’appel au calme du gouvernement.

Mots-clés associés

Côte d'Ivoire: des militaires mutins contrôlent Bouaké, deuxième ville du pays, malgré l'appel au calme du gouvernement

Des militaires mutins qui réclament des augmentations de salaires contrôlaient vendredi soir la deuxième ville de Côte d'Ivoire, Bouaké, capitale de l'ex-rébellion armée, tirant à l'arme lourde et semant la peur parmi une population terrée chez elle, malgré l'appel au calme du gouvernement.

Les soldats mutinés à Bouaké soumettent 4 revendications à la tutelle

Selon le texte lu sur le plateau du journal télévisé de la mi-journée de la première chaîne de  télévision de la Radio télévision ivoirienne (RTI 1, service public), c’est dans ‘’la nuit du 5 au 6 aux environs de 0h30 (ndlr : heure locale et GMT) qu’un groupe de militaires ont fait irruption à l’Etat-Major de la 3ème Région Militaire, en faisant usage d’armes à feu’’.

Mots-clés associés