Log in

Deux élèves mineurs détenus en prisons pour trouble à l'ordre publique : Les microbes quand à eux ne sont pas inquiétés

Cela fait plus de 3 semaines que trois élèves sont détenus à la prison de Grand-Bassam.

Ils sont accusés de troubles à l'ordre public, et ce , lors de la manifestation pacifique de la FESCI qui avait pour objectif  , la suppression des frais annexes constatés dans les établissements secondaires . Parmi ces trois élèves, deux d'entre eux s'avère être des mineurs.

Les Ivoiriens sont indignés par cette situation dans la mesure ou , les microbes , qui sont aussi des mineurs, et qui tuent avec toutes sortes d'armes sont protégés par une convention internationale qui défend de mettre des enfants d'un certain âge en prison. Et pourtant , le délit qui est imputé à ces élèves est d'avoir participé à une marche dite pacifique ayant un objectif jugé noble. La question est donc de savoir comment des microbes puisse tuer en toute impunité , sans être inquiétés par la justice du fait de leur âge , tandis que des élèves qui sont aussi mineurs sont emprisonnés à cause d'une réclamation jugée légitime, mais qualifiée de trouble à l'ordre publique ?