Log in

Attaque terroriste : Des pro Soro apportent leurs soutient au Burkina Faso

  • Ecrit par Santa Yerim
  • Publié dans Côte d'Ivoire

MOTION DE SOUTIEN DE L'UNION DES SOROISTES(UDS) AU PEUPLE DU BURKINA FASO SUITE À L'ATTAQUE TERRORISTE SURVENUE LE DIMANCHE 13 AOÛT DERNIER AU CAFÉ-RESTAURANT AZIZ-ISTANBUL DANS LA CAPITALE OUAGADOUGOU



Nous, membres de l'UDS « Union des Soroistes » mouvement de réconciliation nationale en Côte d’Ivoire, réunis en date du lundi 21 août 2017, à l'Ambassade de la République du Burkina Faso en Côte d’Ivoire, apportons notre soutien indéfectible et sans réserve à l'État du Burkina Faso, ainsi qu'à tout le peuple burkinabé pour la terrible épreuve qu'il endure depuis l'attaque terroriste du dimanche 13 Août 2017. Attaque qui a endeuillé de nombreuses familles burkinabé et étrangères. Nous membres de l'Union des Soroistes,

-Considérant les liens séculaires d'amitié entre la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso

-Considérant la fraternité légendaire entre le peuple ivoirien et le peuple burkinabé

-Considérant la coopération dans divers domaines entre nos deux pays

-Considérant les nombreux intérêts que partagent nos deux pays

-Considérant que la vie humaine est sacrée et qu'elle mérite d'être protégée,

restons solidaires au peuple burkinabé, en lui témoignant ici notre sincère compassion, et exprimons nos condoléances aux familles des victimes. Aussi, souhaitons-nous, un prompt rétablissement et une meilleure santé aux blessés. Par ailleurs, nous condamnons avec la dernière énergie cette attaque meurtrière et cette barbarie perpétrées par les ennemis de la vie et de l'humanité, des personnes sans foi, sans loi, ni morale. De tels actes sont en contradiction flagrante avec les droits humains et aux antipodes des valeurs cardinales humaines, car rien ne saurait justifier cette ignominie. Nous appelons tous les peuples à faire barrage au terrorisme qui ne cesse malheureusement d'endeuiller l'humanité et de troubler la quiétude des populations. Bon courage au peuple Burkinabè. Nous ne saurions terminer sans exprimer notre tristesse, notre consternation et notre désolation encore à ce peuple frère, pour le rappel à Dieu du président de l'Assemblée nationale du Burkina Faso, une personnalité hautement importante. Veuillez recevoir ici nos sincères condoléances.

 

Fait à Abidjan, le lundi 21 Août 2017

UDS