Log in

Côte d’Ivoire : Des militants du RHDP d’Afféry rejoignent Dominique Adié

Des ex-militants du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) de la localité d’Afféry ont décidé de rejoindre le parti dirigé par Dominique Adié, Pour la République et la Démocratie (PRD).



Ils ont matérialisé leur adhésion mercredi 24 juillet 2019, au cours d’une cérémonie tenue au siège dudit parti, à Cocody Riviera 3. Selon le porte-parole des nouveaux adhérents du PRD, Adou Yapi Roger, leur départ est consécutif à de nombreuses frustrations au sein du RDR/RHDP, notamment la méchanceté de ses cadres et le manque de solidarité aux militants n’étant pas d’une ‘‘certaine ethnie’’.

« Après avoir travaillé à l’installation et au repositionnement du RDR à Afféry, nous n’avions subi que de frustrations depuis que ce parti est au pouvoir. Nous avons supporté cela pendant pratiquement deux mandats présidentiels (…). Si tu n’es pas d’une certaine ethnie en Côte d’Ivoire et que tu ne peux pas bénéficier de l’aide du pouvoir que tu as contribué à installer, alors pourquoi continuer à faire semblant et rester là à accompagner les gens. Nous ne pouvons plus accepter cela (…) Voilà entre autres les raisons qui nous ont poussé à sortir de ce parti », a-t-il expliqué.

Pour l’ex-secrétaire général du bureau du conseiller spécial du RDR chargé de la Mê, également ex-secrétaire départemental RDR d’Akoupé et récemment nommé sans son accord au conseil national et au bureau politique du RHDP, “ce sont des choses qui sont difficiles à accepter”. C’est donc en toute responsabilité que ses camarades et lui, tous anciens responsables du parti unifié à Afféry, ont décidé de déposer leurs valises au PRD pour ‘‘ses idéaux de justice, de paix et de réconciliation’’.

Le président du PRD, Dominique Adié, les a félicités d’avoir fait un bon choix et les a exhortés à inviter d’autres militants à les rejoindre. Aussi, a-t-il demandé à ses nouveaux militants de lui faire confiance, sans manquer d’annoncer une visite prochaine à Afféry. Créé en janvier 2019, le PRD est implanté déjà dans 15 régions de la Côte d’Ivoire et dans plusieurs autres pays à l’extérieur. Parti centriste, il a pour devise « Union-Justice-Travail ». Ses couleurs sont le blanc et le rouge. Il a pour emblème, la carte de la Côte d’Ivoire, avec à l’intérieur deux tam-tam parleurs.