Log in

Ce qui s’est passé aux obsèques de la belle-fille de Ouattara dans son village

  • Ecrit par www.linfodrome.com
  • Publié dans Côte d'Ivoire

Le président Ouattara, saluant la famille de la défunte, à son arrivée



Les obsèques de Louise Ouattara, ex-épouse épouse de David Ouattara, fils ainé du président de la République, Alassane Ouattara, ont eu lieu, ce samedi 13 avril 2019, dans son village, à Sainte-Alvère, dans le département de Dordogne, en France. Le chef de l’Etat y a fait le déplacement.

Le président de la République, Alassane Ouattara, a fait le déplacement, samedi, en France, pour prendre part, à Sainte-Alvère, le village de la défunte, à une cérémonie d’hommage à Louise Ouattara, épouse de son fils ainé, David Ouattara. Selon le confrère, Sud-Ouest.fr, qui relaie l’information, cette cérémonie, qui s’est voulue courte et sobre, a tenu entre 10h30 et 14, sur la place de l’église du village. Elle a vu la participation d’une soixantaine de personnes sous un chapiteau dressé pour l’occasion.

Le chef de l’Etat ivoirien y est arrivé par l’aéroport de Roumanières, à Bergerac, et son cortège a été attendu par quelques grappes d’habitants du village de la famille de la défunte. Les obsèques, selon le confrère français, ont été encadrées par la sécurité ivoirienne et la gendarmerie pendant la durée de la cérémonie. Laquelle a entrainé une interdiction de la circulation, notamment de la traversée du bourg aux voitures.

Le chef de l’Etat ivoirien aura, ainsi, rehaussé, aux côtés des habitants de Sainte-Alvère, cette cérémonie d’hommage, dont l’assistance a pris du volume à son arrivée. Le président Ouattara n'avait pas effectué seul le voyage. Il était accompagné d'une délégation dont on aperçoit en première ligne le ministre des Affaires étrangères, Marcel Amon Tanoh.

Louise Ouattara, 48 ans, d’origine néerlandaise, était, selon Sud-Ouest.fr, la fille d’un diplomate. Elle est née Louise Van Hattum et avait rencontré son époux David Ouattara lors de ses études aux Etats-Unis. Ses parents s’étaient retirés à Sainte-Alvère, où ils possédaient une maison depuis des décennies. Louise Ouattara a succombé, le vendredi 5 avril passé, à « une crise de paludisme » après avoir été admise d’urgence pendant quelques jours à l’hôpital mère-enfant de Bingerville, l’un des plus grands et des plus équipés centres de santé d’Abidjan et banlieues.