Log in

Le directeur des Renseignements généraux demis : Il est soupçonné d’être pro-Soro

  • Ecrit par Ivoire Soir
  • Publié dans Côte d'Ivoire

Le commissaire divisionnaire Seydou Touré, directeur des Renseignements généraux (DRG), a été démis de ses fonctions. Il serait soupçonné d’être un proche de Guillaume Soro.

Serait-ce l’une des victimes de la guéguerre Ouattara-Soro ? Difficile de répondre avec précision, tant les langues se délient très peu. Ce qui est sûr, c’est qu’il y bel et bien une réorganisation au sein de la DRG.

En effet, le commissaire Seydou Touré précédemment directeur des Renseignements généraux a été écarté de son poste, courant février, dans la période de la démission fort médiatisée de Guillaume Soro. Il a été remplacé par son adjoint, le commissaire Issa Konaté. Touré était un proche de Guillaume Soro. Si certains affirment que son limogeage est en rapport avec les liens qu’il entretient avec l’ex-PAN, une source proche de la DRG remet en cause cette version.

A lire aussi : Ministère des Affaires étrangères : Le protocole de Soro menacé de renvoi pour abandon de poste

Selon celle-ci, il y a eu plutôt une série d’événements qui ont concouru à sa chute. Des événements dont on ne sait rien, pour l’instant. En tout état de cause, à l’approche de la présidentielle de 2020, Guillaume Soro semble déterminé, plus que jamais, à briguer la magistrature suprême. Depuis sa démission à la tête du parlement ivoirien, il ne manque pas d’exprimer son amertume face à la pression et aux menaces que ses proches et lui subiraient de la part de ses ex-alliés du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), le parti d’Alassane Ouattara.

« Soul to Soul, on l’a pris, on l’a mis en prison. On a dit qu’il a caché des armes. Il a fait dix mois de prison. Et puis vous voulez que je sois content ?», avait-il dénoncé dans une rencontre avec des chefs traditionnels de la Bagoué le samedi 9 mars 2019. Au cours de ce rendez-vous, il a rappelé les limogeages qui ont visé plusieurs de ses proches au sein de l’administration, sans évoquer celui du commissaire Touré.

Karina Fofana