Log in

Un cadre pro-Gbagbo craque et avoue: «L'exil est difficile »

  • Ecrit par Linfodrome
  • Publié dans Côte d'Ivoire

L’ancienne ministre Angèle Gnonsoa prône la réconciliation.



De retour en Côte d’Ivoire après près de 7 années passées en exil, l’ancienne ministre Angèle Gnonsoa plaide désormais pour la réconciliation.

Rentrée d’exil le 31 janvier 2019, Angèle Gnonsoa a reçu, lundi dernier, la visite du président de EDS, le professeur Georges-Armand Ouegnin. Une rencontre qui aura permis à l’ancienne ministre de lancer un message important de paix et de réconciliation, non sans saluer auparavant l’initiative. « Président, je salue votre démarche qui est très bonne et je t'en remercie. Aujourd'hui tout ce que je peux demander aux Ivoiriens, c'est la réconciliation vraie, il faut que nous ayons ça en partage pour nous éviter bien plus de dégâts...

Avec l'expérience que j'ai vécue, je peux vous dire que l'exil est difficile mais nous devons passer à une autre étape et nous réconcilier; c'est pour ça que je considère que le combat de EDS est le mien parce que nous avons les mêmes aspirations...

L'ouest a payé un lourd tribut à cette guerre, mais seule la réconciliation des filles et fils de ce pays doit nous guider parce que si nous voulons nous venger ce pays disparaîtra. Je te félicite président pour le travail abattu par EDS et je souhaite que tous les objectifs de EDS soient atteints pour une Côte d'Ivoire réconcilié et prospère...Merci encore pour la visite et bonne continuation dans vos activités... », a-t-elle fait savoir.