Logo
Imprimer cette page

Pdci : Un mandat d’arrêt a été émis contre Akossi Bendjo

Akossi Bendjo fait l’objet d’un mandat d’arrêt national



Un mandat d’arrêt a été lancé contre Akossy Bendjo Noël Honoré Charles. C’est ce qu’a fait savoir le procureur de la République Adou Richard Christophe, vendredi 11 janvier 2019, au cours d’une conférence de presse qu’il a animée à son parquet, au Plateau.

« Le 11 décembre 2018, M.Yapi Jacques, maire intérimaire de la commune du Plateau a saisi mon parquet d’une plainte contre inconnus, pour des faits de détournement de deniers publics, faux et usage de faux, et blanchiment de capitaux. Auditionné par les enquêteurs, le plaignant, M.Yapi Jacques a mis en cause les nommés Bendjo Akossi Noël Honoré et Ehouo Jacques Gabriel. Il a révélé avoir constaté de graves dysfonctionnements dans la gestion des finances de la mairie », a indiqué le procureur. Avant d’ajouter : « J’ai requis l’ouverture d’une information judiciaire contre lui avec mandat d’arrêt ».

Ainsi, l’ancien maire du Plateau, en exil en Europe, écope d’un mandat d’arrêt national. Une procédure qui pourrait évoluer si le mis en cause ne daigne pas répondre à l’injonction de se présenter devant les autorités judiciaires ivoiriennes.

 

Figure de proue du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) de Henri Konan Bédié, Noël Akossi-Bendjo a été révoqué le 1er août 2018, on s’en souvient, par le conseil des ministres pour « graves déviations dans sa gestion et faux en écriture publique ». L’ancien maire du Plateau, centre des affaires de la capitale économique de la Côte d’Ivoire, ne se cache d’ailleurs pas d’être l’un des plus fervents opposants au parti unifié Rhdp, créé au forceps par Alassane Ouattara, dont le lancement est prévu le 26 jenvier 2019.

© Rumeurs d'Abidjan 2016