Log in

Alassane Ouattara à Niakara : « Le gouvernement est au travail et il y sera jusqu’à 2030 »

Le président de la République a communié avec les populations du département de Niakaramadougou ce jeudi 28 novembre 2019, dans le cadre de la visite d’état dans la Région du Hambol. Alassane a demandé à la population de lui faire confiance et que le gouvernement continuera d’être au travail au-delà de 2020.

La population de Niakara est venue nombreuse écouter le Chef de l’Etat. Tant cette visite était attendue. Leur porte-parole Ngatien Guibessongui, a présenté la situation de la localité et a fait plusieurs doléances dont le problème d’eau potable, de la mévente de l’anacarde ; de la rareté des terres cultivables à cause de l’orpaillage clandestin et la transhumance mal contrôlée de cheptels qui viennent des pays limitrophes.

Le Président de la République prenant bonne note des besoins de la population, a fait savoir que depuis 2011, d’importants investissements ont été faits dans le département de Niakara. « Ces investissements concernent notamment le secteur de l’électricité, de l’eau potable, de la santé ; de l’éducation ; de la sécurité ; des infrastructures routières ainsi de suite. Dans le secteur de l’énergie par exemple, le nombre de localités électrifiées dans le département de Niakara est passé de 17 localités en 2011, à 47 localités en 2019. Maintenant nous sommes à  un taux de couverture de 81% en 2019, contre 29% en 2011 », a déclaré Alassane Ouattara.

Poursuivant : « Je sais que le département de Niakaramadougou avait accusé un important retard. C’est pourquoi, nous avons décidé d’intensifier les travaux au cours de ces derniers mois. Dans le secteur de la sécurité, nous prévoyons la construction et l’équipement de brigades et de casernes ainsi qu’à la construction d’un commissariat de police à Tafiré en plus de celui de Niakara en cours ». Aussi a-t-il mentionné que le ministre de l’hydraulique l’a informé au cours du conseil des ministres que la mise en service des pompes à motricité humaine est prévue pour le 15 décembre au plus tard. De plus le Président de la République a promis la construction de nouvelles pompes, de forages et surtout la connection à partir du fleuve Bandaman afin de permettre un approvisionnement régulier ».

Des danseuses dans le département de Niakaramadpougou

A en croire le Président de la République, les travaux de réhabilitation de la route du nord section Bouaké-Ferké, section Kanahoro-Ferké sont en cours, et  les travaux de bitumage de la voirie de Niakara vont démarrer bientôt précisant que la ville bénéficiera de 5 km. « Dans le secteur de la santé, nous prévoyons sur la période 2019-2020, la construction des bâtiments de laboratoires et de radiologies de l’hôpital de Tafiré, ainsi que la fourniture de mobiliers, de matériels médicaux ; d’équipements de bloc opératoire ; de stérilisation et de réanimation », a promis Alassane Ouattara.

LE GOUVERNEMENT EST AU TRAVAIL

Par ailleurs, plusieurs autres localités bénéficieront de centres de santé rural selon le président du RHDP. En outre, Alassane Ouattara a demandé à la population de lui faire confiance quant à leurs différentes doléances prononcées car selon lui : « Quand Ado prend des engagements, il les respecte. Je vous promets de faire ce que vous avez demandé », a-t-il dit. Ajoutant :

« Le gouvernement est au travail, il n’est pas dans le bavardage. Il est au travail pas seulement en 2020, mais bien au-delà. En 2025, en 2030, le gouvernement continuera d’être au travail et la Côte d’Ivoire continuera d’avancer grâce à cette équipe dynamique sous l’autorité du premier ministre Amadou Gon Coulibaly, auprès du vice-président Daniel Kablan Duncan et avec le capitane que je suis, Alassane Dramane Ouattara votre fils »... Lire la suite sur AfrikSoir

Mots-clés associés

Le canadien Westbridge porte plainte contre la Côte d’Ivoire à la Banque mondiale

La société canadienne spécialisée dans le financement de l’immobilier, Westbridge Mortgage Reit, vient d’assigner l’Etat de Côte d’Ivoire devant le Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (CIRDI), une institution du Groupe de la Banque mondiale, dans ce que l’on pourrait désormais appeler « l’affaire du rachat de la Banque de l’Habitat de Côte d’Ivoire (BHCI) ».

Voici le communiqué final de la rencontre entre Blé Goudé et Soro Guillaume

Ce Dimanche 24 novembre 2019, conformément à la tradition africaine Monsieur Guillaume
Kigbafori SORO, Président de GPS a rendu visite à la Haye aux Pays-Bas à Monsieur Charles
Blé GOUDÉ, Président du COJEP pour lui témoigner sa compassion, sa solidarité et
son soutien.


Placée sous le signe de la recherche de la paix dans l’intérêt du peuple de Côte d’Ivoire,
cette rencontre de retrouvailles entre deux camarades de lutte de longue date, a été
l’occasion de longs et fructueux échanges emprunts de vérité sur la situation socio-politique
nationale.


1- Monsieur Guillaume Kigbafori SORO, Président de GPS et monsieur Charles Blé GOUDÉ,
Président du COJEP saluent la mémoire de toutes les victimes des tristes et douloureux
événements qui ont meurtri la nation et ont encore adressé leurs condoléances les plus
attristées aux familles endeuillées ;


2- Monsieur Guillaume Kigbafori SORO, Président de GPS et monsieur Charles Blé GOUDÉ,
Président du COJEP ont tenu à exprimer leur compassion et leur solidarité au peuple de
Côte d’ivoire pour les traumatismes et les nombreux préjudices subis au cours de la crise
que notre pays a vécue.


3-Monsieur Guillaume Kigbafori SORO, Président de GPS et monsieur Charles Blé GOUDÉ,
Président du COJEP, s’engagent à oeuvrer pour une réconciliation sincère et non
propagandiste en Côte d’Ivoire.
Toutefois, les deux personnalités conviennent que la réconciliation doit se nourrir de vérité
et de repentance, gage de tout pardon.


4-Monsieur Guillaume Kigbafori SORO, Président de GPS et monsieur Charles Blé GOUDÉ,
Président du COJEP, réalisant qu’au regard de l’impossibilité pour les ivoiriens de demeurer
perpétuellement dans la belligérance, ont émis le voeu que toutes les filles et fils de la Côte
d’Ivoire se retrouvent au chevet de la mère patrie.


5- Monsieur Guillaume Kigbafori SORO, Président de GPS et monsieur Charles Blé GOUDÉ,
Président du COJEP réaffirment la nécessité de privilégier la voie du dialogue, de la
négociation et de la concertation dans la résolution des conflits et difficultés inhérents
à la marche de la Côte d’Ivoire.


6- Les deux leaders exhortent le régime d’Abidjan à organiser des assises politiques nationales
inclusive en vue de vider tout le passif de la récente crise qui a endeuillé la Côte d’Ivoire
afin de créer les conditions idoines pour une stabilité et une paix sociale durable.
Les deux personnalités ont convenu de poursuivre les échanges et initiatives pour
le triomphe de la paix en Côte d’Ivoire.


Fait à la Haye aux Pays-Bas ;
Le Dimanche 24 Novembre 2019

 

 

Mots-clés associés

Abidjan- recherché depuis plus de 20 ans en Europe, un couple de fugitifs interpellé par la section de recherches de la gendarmerie ivoirienne

Recherchés depuis plus de 20 ans par les services de polices européennes et Interpol, LACOTE Jean-Claude et son amie VAN ACKER Hilde ont été arrêtés à Abidjan par la Section de Recherches de la Gendarmerie Nationale, respectivement les 20 et 21 novembre 2019.

Mots-clés associés

Côte d’Ivoire : Bédié paye des avocats pour Blé Goudé dans l’affaire des poursuites judiciaires

Le rapprochement entre Henri Konan Bédié, le président du PDCI et Charles Blé Goudé se poursuit. Après avoir envoyé une délégation de son parti au Pays-Bas pour lui rendre visite, Henri Konan Bédié vient de faire un autre geste à l’endroit du président du Cojep.

Mots-clés associés